Présentation du sakura mochi, une boule de saveurs

Publié le : 26 janvier 20224 mins de lecture

Le Japon est non seulement riche dans sa culture et ses nouvelles technologies, mais aussi dans sa cuisine. C’est le cas du sakura mochi, tout en contraste et bien dans la thématique du printemps et du Hima Matsuri, saison et fête pendant lesquelles ils sont consommés.

Le sakura mochi, c’est quoi ?

Le sakura mochi est une pâtisserie japonaise, un wagashi. Il est fait de mochi, du riz sucré gluant, d’une purée de haricots rouges dits Anko, le tout enveloppé dans une feuille salée de cerisier. Cette pâtisserie se démarque non seulement pour son goût, sa couleur et son impact culturel, mais aussi parce qu’elle est tout en contraste.

En effet, dès la première bouchée, vous découvrirez qu’au goût sucré du riz vient s’ajouter le goût légèrement sucré de la feuille, qu’après le côté croustillant de cette dernière vient la douceur du riz et de la purée de Anko. Le Sakuro mochi, comme tous les produits dérivés du sakura, se consomme au printemps, plus précisément autour du mois de mars et pendant la fête des petites filles, le Hima Matsuri.

Les différentes formes du sakura mochi

Bien que la forme la plus connue du sakura mochi soit la boule de riz enveloppée dans une feuille de cerisier, il existe actuellement deux façons de le préparer. La préparation, l’apparence et le goût du sakura mochi varient effectivement de sa région d’origine: l’Est du Japon, le Kanto ou l’Ouest du Japon, le Kansai.

Dans la région du Kanto, la farine de riz, le shiratamako, remplace le riz gluant. Il en résulte que la texture du sakura mochi est plus épaisse et moins gluante. A la place d’une boule de riz, vous avez une pâte enroulée par-dessus laquelle la feuille de cerisier est posée. Dans la région du Kansai c’est tout l’inverse. La boule de riz, le domoyoji, est granuleuse, gluante et vous pourrez sentir la texture du riz dans votre bouche.

Comment préparer le sakura mochi ?

Que vous optez pour la version Kanto ou pour la version Kansai, l’ingrédient qui ne change pas dans la préparation du sakura mochi est la feuille de cerisier. Vous pouvez en trouver facilement sur internet ou dans les magasins spécialisés dans les produits japonais. Si vous optez pour la recette Kanto, privilégiez le riz rond et gluant sur lequel vous pourrez utiliser un colorant rose. Tout comme la feuille de cerisier, la purée d’Anko se trouve également sans difficulté en ligne.

Dans un premier temps, faites tremper le riz gluant dans l’eau avant d’ajouter un peu de colorant pour lui donner la couleur rose avant de le faire cuire dans une casserole et d’y ajouter le sucre. Trempez également vos feuilles de cerisier pour les dessaler. Préparez ensuite des boulettes d’Anko que vous fourrez dans vos boulettes de riz. Donnez à ces dernières une forme bien ovale avant de les couvrir avec les feuilles de cerisier.

Plan du site